Comment la mode séduit les hommes ?

Comment la mode séduit les hommes ?

En matière de prêt-à-porter, les hommes ont tendances à mieux résister que les femmes, sans doute aussi parce que le secteur est encore jeune et peu développé. Toutefois, les marques constatent que le secteur du prêt-à-porter pour homme représente un véritable gisement en terme de croissance et de revenus. Néanmoins, l’homme demeure toujours plutôt prudent dans les rayons, c’est un consommateur qui hésite encore et qu’il ne faut surtout pas brusquer. Alors, les grandes marques utilisent différentes techniques pour essayer de le séduire et le passer à l’achat. La mode masculine ne part pas de rien, parmi ses précurseurs ont peut parler de Paul Smith, Kenzo, et Véronique Nichanian de chez Hermès. Ces créateurs ont montrés que la fantaisie, certe par touche, n’était pas réservé qu’aux plus extravertie. Ils ont su faire craquer les hommes de tous âges qui ont commencé par un sac ou une écharpe à motif par exemple. Puis, de continuer avec une chemise à motif ou encore un pull avec une couleur “flashy” porté sous leur veste de costume. Une nouvelle étape dans la mode homme a été franchi lorsque le créateur Haiden Ackermann à rejoint la maison Berlutti, il ne cesse d’afficher un vocabulaire onirique, pour des hommes de plus en nomades bien plus enclin aux vêtements drapés et conçus parfois avec de la broderie.

Une réassurance nécessaire

Depuis que l’homme a été qualifié de métrosexuel dans les années 2000, la plupart des responsables de magasins et de marques sont unanimes, l’homme à changé son rapport au vêtement et à sa façon de le consommer. Ainsi, il a pu découvrir l’achat par plaisir et plus seulement l’achat de façon “utilitaire”. Cependant, l’homme à toujours besoin d’être rassuré et cela passe par la qualité voire de l’histoire de la marque de vêtement qu’il va choisir. Les grands magasins jouent le jeu et réserve des places de choix aux grandes maisons qui font de la qualité de leurs vêtements un atout majeur de leur marque. Ainsi, la promesse de la qualité est un élément rassurant, le “fatto in Italia” est une sorte d’assurance pour le client. C’est comme cela que l’empire Armani s’est développé à partir de cet engagement, le mouvement s’étend : le géant allemand Hugo Boss, qui est un grand fournisseur de costume en France a lancé une gamme de chaussures et de sac basée sur le made in Italy en s’associant avec des artisans basé dans la région de Ancône. Les marques choisissent de s’enraciner dans le savoir-faire. Depuis nécessaire on peut constater que les codes vestimentaires pour les hommes ont changés : l’homme met de plus en plus de côté le costume dans sa vie professionnelle pour se tourner vers quelques choses qui lui correspond plus et savent allier le casual, le cool et l’élégance.

Laisser un commentaire